GAZ NATUREL

 

C’est le retour de l’action sur le marché du gaz après des semaines d'accalmie. Une tendance haussière a démarré aux USA toute fin juillet et les prix européens ont suivi dans la foulée.

 

Le prix Henry Hub principal référence US pour le gaz naturel s’est en effet envolé sur divers horizons de livraison. En cause, des réductions de production plus importantes que prévues en juillet et un été chaud augmentant la demande d'électricité (les états du sud des USA ont leur pointe de consommation en été à cause de la climatisation) et donc le fonctionnement des centrales au gaz. Ces prix plus élevés signifiants encore plus d’annulations de cargoes de LNG à destination de l’Europe, les prix européens ont donc évolué dans la même direction.

 

Cette reprise à la hausse des prix a pris de surprise certains acteurs dans un marché très amplement approvisionné. Il faut toutefois se rappeler que les marchés sont peu liquides en ce moment (les traders étant eux aussi en vacances) et les marchés sont donc prompts à s’emballer. Cette tendance pourrait donc s'essouffler.

 

ÉLECTRICITÉ

 

 

Après une forte baisse à partir du 15 juillet, suivant l’écroulement du prix du carbone qui est passé de 30 euros/t aux environs de 25 euros/t en l’espace de quelques jours, les prix de l'électricité remontent depuis le 30 juillet. Cette remontée suit celle du gaz et un prix du carbone de nouveau orienté à la hausse.

 

A date une grande partie de la baisse de juillet de prix a déjà été effacée. Il a de forte chances que ce mouvement à la hausse continue la semaine prochaine et que le CAL 2021 retrouve un niveau supérieur à 47 euros/MWh.